1 novembre 2016

Un voyage dans l’ouest Canadien : Calgary et Banff

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Vous vous souvenez ? Je suis devenue Canadienne cette année !
J’ai dû bûcher pour mon examen, réviser mon histoire et ma géographie canadienne. Je me suis appliquée. Je ne voulais pas me manquer ! Ça m’a rappelé l’école et comme j’aimais apprendre des nouveaux trucs.

Ça m’a aussi fait réaliser que je ne connaissais pas beaucoup le pays où je vivais depuis presque 9 ans et donné une furieuse envie de découvrir encore plus la nature du Québec, du nord du Canada, les îles, et l’ouest, surtout. Aaah l’ouest ! L’Alberta. Les Rocheuses. Si fabuleuses Rocheuses.

J’en parlais à l’Homme et il riait un peu de moi. De ma « nouvelle fierté canadienne ». Et puis, on ne peut malheureusement pas tous les ans aller à Hawaii (surtout quand on devient proprio !)(À l’heure où j’écris ces lignes, ça fait d’ailleurs un an tout pile qu’on a fait le grand saut: ON A SURVÉCU À NOTRE PREMIÈRE ANNÉE ! HIGH FIVE!).

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Avec la flambée du dollar US et de l’Euro, l’idée de voyager au Canada a commencé à germer dans ma tête. On a souvent tendance à voyager aux quatre coins du monde, sans prendre le temps d’explorer le pays dans lequel on vit ! #Coupable

ll me restait encore à convaincre un Homme plutôt du genre sceptique envers l’Ouest Canadien et le froid. C’est à grand renfort de : « MAIS REGARDE CES PAYSAGES, C’EST DINGUE !!! ET CES LACS BLEUS !!!» et d’une invitation de Travel Alberta et son pendant francophone Tourisme Alberta et le CDEA que nous avons enfin eu la chance de découvrir ce coin de pays. Et quelle claque, les amis. QUELLE CLAQUE !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez sans doute déjà vu passer quelques photos des formidables paysages qui ont croisés notre route. Vous avez sans doute aussi aperçu le brouillard, la neige et les feuilles roussies d’automne : c’est simple, je crois qu’on a fait face à toutes les saisons (sauf l’été !) durant notre voyage !

 

C A L G A R Y


L'Alberta et les rocheuses canadiennes

On arrive à Calgary en début d’après-midi. Brouillard (de fou) et neige (fine) nous accueillent. Qu’à cela ne tienne, on fait contre mauvaise fortune bon coeur, et visite le Musée Glenbow: musée plutôt familial, mêlant à la fois art contemporain, expos historiques et art inuit…

À la recherche du Calgary « cool », on part prendre un goûter au vieil immeuble Simmons, où les torréfacteurs locaux Phil & Sebastian, la boulangerie Sidewalk Citizen et le restaurant hip « Charbar » partagent les locaux, avant de rejoindre notre hôtel et de souper au grand-frère du Charbar : le Charcut, restaurant voisin de l’hôtel. Je vous le recommande pour un verre et une planche de charcuterie ou des entrées à partager (le poulpe : miam !), plutôt que les plats.

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

But first, coffee!

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Le Germain, notre hôtel à Calgary

Le lendemain, on fait un tour au marché fermier de Calgary en compagnie de la gentille Lisa, de Calgary Food Tours. Au programme : découverte et dégustation de produits locaux, légumes bios, vins, gibiers (l’élevage de boeufs et de bisons font la fierté de l’Alberta !) et rencontre avec des producteurs passionnés.

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Mon coup de coeur? Assurément le “Cherry Pit”, un stand de légumes bios qui moyennant 1$ demande à son “Vegetable butcher (= “boucher de légumes”) de vous couper vos légumes pour la semaine, ou les transformer en super bons jus ! Plus loin, leur enseigne “Better” propose également les jus pressés de saison et popsicles.

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

 

 

B A N F F


 

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Direction ensuite la nature !! Arrivés au Parc National de Banff, on rencontre les rangers. [Aparté : ils sont tous bilingues. Les panneaux sur la route aussi, d’ailleurs ! On ne s’y attendait pas et c’est appréciable !]. On apprend que c’est la dernière journée où la route menant au Lac Moraine est ouverte. Pas le choix, faut y aller ! On prend la route 1A aussi appelée “Promenade de la Vallée-de-la-Bow” qui offre des paysages plus pittoresques que l’autoroute principale. On s’arrête à plein d’endroits. Tout est prétexte à photo malgré la météo !

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

 

L A C  M O R A I N E


L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Le lac Moraine nous attend sous la tempête. Petite la tempête, mais tempête quand même ! Le plus : il n’y a pas beaucoup de touristes à la ronde (mais quand même quelques braves !). Le moins : la fameuse couleur bleue du lac revêt une teinte pétrole et on ne voit pas les Rocheuses cachées dans la brume.

Tout en me faisant fouetter les joues par des flocons, j’avoue que je ressens une pointe de déception. Et puis, je me ressaisis. La nature a ce don de nous remettre à notre place, que je me dis, et de contrecarrer nos plans de photos Instagram parfaites ! 😉 Au lieu de chialer intérieurement, je profite de ces paysages embrumés, de cette ambiance fantomatique… et c’est super! 💙

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

 

L A C S  V E R M I L I O N


L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

En redescendant vers la ville de Banff où on dort, on s’arrête admirer les lacs Vermilion. On y accède par une route d’environ 4 km de long. La neige y est moins présente qu’en altitude. Il règne dans l’air un tel calme. C’est vraiment paisible.

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Pour conclure cette journée dans le froid, rien de mieux que de barboter dans un “hot spring” : ces sources d’eau thermale naturellement chaudes parfaites pour relaxer après une rando. On opte pour les Banff Upper Hot Springs, mais en saison (donc pas en octobre !), d’autres ‘hot springs’ plus isolées sont également accessibles.

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Après avoir avalés des steaks dont on se souviendra probablement toute notre vie au Chuck’s Steakhouse (l’Homme a opté pour un boeuf Wagyu de l’Alberta et moi pour un rib-eye vieilli 45 jours hyper-savoureux et tendre aussi !), on se couche en espérant très fort que le lendemain, le soleil brillera !

 

I N T E R L U D E  T R A I N S


 

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Le Canadian Pacific ! 💙 J’adooore les voyages en trains (you know!) et, la prochaine fois, c’est décidé je prends le train entre l’Alberta et la Colombie-Britannique pour revoir les Rocheuses !

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

(fin de l’interlude trains !)

Le lendemain, le soleil est enfin au rendez-vous ! 😃
On file tout de suite vers Lac Louise. En été, on m’avait prévenue que Lac Louise était si bondé de touristes, que l’accès y était parfois bloqué !

 

L A C  L O U I S E


L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Enfin, j’ai vu mon premier lac turquoise ! 😍
Point couleur turquoise : ce sont des sédiments à la surface du lac + la position du soleil qui donnent aux lacs de l’ouest Canadien leur couleur complètement hypnotisante.

D’en bas, c’est déjà beau… mais on décide de louer des crampons (le 7$ le mieux investi de la journée ! Vous pouvez en louer au village) et d’aller admirer le lac de haut. Malgré la neige, la glace et le fait qu’on ne soit pas les randonneurs les plus expérimentés, je vais me rappeler très longtemps de cette rando !

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

À mi-chemin, Mirror lake –où la nature se reflète comme dans un miroir– est déjà glacé. Pas grave, on continue de grimper. Arrivés au lac Agnès –ça devait être le début de l’aprem– le lac n’a plus sa teinte turquoise tant attendue ! Alors que la majorité des personnes rebroussent chemin une fois le lac Agnès atteint (où vont prendre un thé au Lake Agnes Tea House, en saison !), notre serveur du Chuck’s Steakhouse (Steve, un québécois tombé amoureux des Rocheuses d’ailleurs !!) nous avait conseillé de poursuivre juste un peu plus longtemps sur le sentier “Little Beehive”.

Je vous le dis tout de suite : n’hésitez pas et faites-le ! Vous vous reposerez plus tard ! D’autant plus que si vous ne voulez pas monter tout en haut du sentier, une meilleure vue du Lac Louise s’offre à vous après seulement quelques mètres ! On a quand même poursuivi jusqu’en haut et franchement : MEILLEUR FEELING EVER ! J’ai encore la banane en écrivant. 🍌 Ça nous a vraiment donné une énergie incroyable !!!

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Au sommet, l’Homme m’a avoué : “De la neige avec des paysages comme ça, je suis capable d’en prendre !” JE LE SAVAIS !!! AH !

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Pourquoi/ comment oublie-t-on à quel point la nature nous fait sentir vivant ?! On était tellement heureux de notre montée, de la vue, de cette journée grandiose de soleil, d’avoir eu la bonne idée de louer des crampons (KINGS OF THE MOUNTAIN!) qu’on est redescendu tout guillerets pour notre dernière nuit à Banff !

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Le Moose Hôtel, notre hôtel à Banff

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

La soirée s’est terminée au Park Distillery, qui est vraiment une chouette place si vous êtes dans le coin. Ouvert il y a quelques années, c’est à la fois un restaurant et une distillerie, comme son nom l’indique. On a trinqué au gin et à la vodka-café (!) maisons et locaux –encore une fois– en se félicitant de nos efforts !

L'Alberta et les rocheuses canadiennes

Je vous laisse ici avec mes bonnes adresses et conseils plus bas ! Voici la suite du voyage à Icefield Parkway, Jasper National Park, et Edmonton ! Petit teaser dans la vidéo plus bas ! En attendant, si vous avez des questions, n’hésitez pas !


 

Comme toujours en voyage, les photos de l’article ont été réalisé par Fred (L’Homme !) et moi à l’aide de nos yeux, nos appareils Canon 5D Mark III, Canon Xsi, Iphone 4S pas mal magané, et One+ X !

Adresses

★ Bonnes adresses et conseils pour Calgary et Banff, Alberta (Canada)

Y aller
Depuis Montréal, on a pris un vol d’environ 3h30-4 h avec Air Canada jusque Calgary. Au retour, on est passés par Edmonton (4 h de vol aussi).
De Montréal, comptez -2 h de décalage horaire (quand il est 10 h du matin à Montréal, il est 8h du matin en Alberta) et -8 h par rapport à la France.

Se déplacer
Je vous conseille vivement de louer une voiture à l’aéroport ! En fait, je ne sais pas comment on aurait fait sans !

S’informer
Les sites de Travel Alberta et Tourisme Alberta sont super bien faits. Le parc de Banff a aussi plein d’infos sur son site.

La bonne saison pour y aller ? N’oubliez pas que vous êtes dans l’ouest et les montagnes. L’été, il fait toujours un peu frais le matin, mais vous pourrez être en t-shirt l’aprem. Par contre, il y a foule. En y allant en octobre, comme vous pouvez voir sur les photos, la neige et le froid commençaient à s’inviter. À y retourner (et j’y retournerai !!), je vous recommanderais plutôt le mois de septembre jusqu’au tout début octobre (avant l’Action de Grâce, où bon nombre de routes/activités ferment pour la saison) pour profiter du meilleur des deux mondes !

En 2017, à l’occasion du  150e anniversaire de la Confédération Canadiennel’entrée aux parcs nationaux sera gratuite ! Une super bonne raison d’y aller ou d’y retourner !

 

C A L G A R Y 

Où dormir à Calgary ?

Le Germain
Central et élégant, comme tous les hôtels du groupe
899, Centre Street SW, Calgary T2G 1B8
legermainhotels.com

★ Où manger à Calgary?

Pour le goûter ou le brunch ou un café :
Tous les deux dans le building Simmons :

Sidewalk Citizen Bakery
sidewalkcitizenbakery.com
618 Confluence Way SE, T2G 0G1, Calgary

Phil and Sebastian Coffee Roasters
618 Confluence Way SE, T2G 0G1, Calgary (et plusieurs autres endroits)
philsebastian.com

Pour boire un verre et prendre un apéro :
Charcut
101, 899 Centre Street SW, Calgary
charcut.com

 

★ Quoi faire à Calgary ?

Si il pleut, vous pouvez visiter le musée Glenbow en famille !
130 9th Ave S.E., Calgary, T2G 0P3
glenbow.org

Calgary Farmers Market
J’adore visiter les marchés dans les autres villes ! Si connaître l’histoire des fermiers et produits locaux vous intéresse, Calgary Food Tours organise des tours du marché incluant dégustations, d’environ 1h30.
calgaryfarmersmarket.cacalgaryfoodtours.com

 

P A R C  N A T I O N A L  D E  B A N F F

★ Où dormir à Banff ?

Beaucoup d’hôtels se trouvent sur la grande avenue principale. Voici le nôtre :

Moose Hôtel & Suites
La déco extérieure en bois est chouette, les chambres assez régulières, mais confortables.
345 Banff Ave, Banff
moosehotelandsuites.com

 

★ Où manger à Banff ?

Pour un prendre café / déjeuner :
Whitebark Café
On l’a préféré au Wild Flour. La foccacia maison et le café sont très bons !
401 Banff Avenue, Banff, T1L 1A9
whitebarkcafe.com

Pour un souper beeen relax :
Bill Peyto’s Café
Situé à l’intérieur de l’auberge de jeunesse Hi, ce café/resto m’a rappelé mes jeunes années ;-)… et la bouffe est surprenamment bonne !
203 Village Road, Lake Louise, Village Rd T0L 1E0

Pour prendre un verre :
Park Restaurant + Distillery
Ambiance cool et relax pour ce resto où les spiritueux locaux sont à l’honneur. Le gin tonic et la vodka-café maison ont été testés et approuvés ! Vous pouvez même ramener quelques bouteilles de la boutique, ça fait de chouettes souvenirs !
219 Banff Ave. Po Box 548, Banff Alta T1L 1A7
parkdistillery.com

Pour le souper :
Chuck’s Steakhouse
Viande locale et cuisson maîtrisée à la perfection. Ça a un prix, mais vous vous souviendrez longtemps de votre steak !
101, Banff Ave. box 1356, T1L 1B3, Banff
chuckssteakhouse.ca

 

★ Quoi faire à Banff ?

La promenade des Lacs-Vermilion
4.3 km de route à parcourir en voiture ou même à pied ou à vélo. La vue sur les lacs est dégagée. À la nuit tombée, si le ciel est clair, vous pouvez admirer les étoiles.

Route 1A – Promenade de La Vallée-de-la-Bow
Plus pittoresque que l’autoroute principale, elle permet d’admirer de chouettes paysages. Vous aurez peut-être la chance de croiser quelques animaux sauvages !

Lac Moraine
On dit du Lac Moraine qu’il est encore plus beau que sa grande soeur plus connue Lac Louise !
La route pour s’y rendre est accessible de juin à la mi-octobre environ. En été, on peut louer des canoës et faire la même photo instagram que tout le monde ! 😉

Lac Louise
Originellement nommée « Emerald Lake », on peut dire que Lac Louise ne vole pas sa réputation ! L’été, arrivez tôt si vous voulez éviter les foules. Surtout, faites une rando (voir plus bas) pour admirer sa couleur et le paysage de plus haut !!

Lac Agnès & The Beehive (environ 4 h de rando aller-retour)
C’est une des randos les plus populaires, à raison ! La vue depuis le haut de la montagne est à couper le souffle. Arrivé au Lake Agnès Tea House (ouvert en saison), poursuivez sur Little Beehive Trail ou Big Beehive, selon votre motivation. Après seulement quelques mètres sur Little Beehive, sans vous rendre jusqu’au bout de la rando, vous aurez déjà une meilleure vue du Lac Louise !

Banff Upper Hot Springs
Elles sont très populaires, et avoir eu plus de temps sur place, j’aurais aimé découvrir des sources thermales plus isolées, mais ça fait un bien fou après une journée de rando !

 

Ce voyage est le fruit d’un partenariat avec Travel Alberta, Tourisme Alberta et le Cdea. Comme toujours, je garde toute liberté éditoriale quant au contenu se retrouvant sur le blog.

Vous avez encore faim?

Un parcours gourmand à Québec et ...

Bonnes adresses à Toronto- troisi...

Ajouter un commentaire

30 réponses à “Un voyage dans l’ouest Canadien : Calgary et Banff”

  1. MarieBee dit :

    Magnifique ma belle. Magnifique.

  2. Camille dit :

    Non mais. Je suis sans voix. Les couleurs, la brume, les paysages, c’est extraordinaire. Je ne connais que dalle du Canada, et j’ai vraiment envie d’y remédier. Tes photos renforcent encore plus cette envie ! (Si jamais tu prévoyais de faire des tirages de certaines des photos et genre de les vendre, sache que je saute dessus)(just sayin’, tsé).
    Petite question toutefois, est-ce que le coût de la vie est comparable à Montréal, ou bien c’est plus élevé (ou moins, soyons fous) ?
    Trop hâte de voir la suite.

    • Christelle dit :

      Merciii Camille ! Alors, j’étais comme toi avant l’Alberta : à ne rien connaître du Canada. Et là, mais vraiment, j’ai pris une claque !! Je veux juste en découvrir plus ! Et merci pour tes bons mots ! Je pensais contacter Apple pour leur vendre des fonds d’écran ! ;p

      Pour le coût de la vie, l’ouest est plus cher que Montréal (en tout cas, au resto, c’était le cas), mais je crois que les salaires sont ajustés en conséquence… pis il n’y a pas de TVQ, ça c’est appréciable sur tes petits achats ! ;)
      Merci encore ! xx

  3. Rosa dit :

    Wahou, que c’est beau! Merci pour ces merveilleuses photos ainsi que pour ce beau billet qui m’ont fait rêver…

    Bises,

    Rosa

  4. Magnifiques photos pour un sublime voyage. J’ai passé un an à Calgary en échange universitaire et à l’époque j’étais plus intéressée par les bars que les magnifiques paysages. Je n’ai donc pas fait le quart de ce que tu as pu voir ! Mais qu’est ce que ça me donne envie d’y retourner et enfin voir ces beaux endroits. Et puis, tellement d’accord avec le fait que la nature nous fait sentir vivant, et que l’on l’oublie trop.

    • Christelle dit :

      Aaah oui la nature !!! <3 Et retourner dans un lieu où on a vécu est toujours hyper émouvant ! De voir comment ça a évoluer, se rappeler des souvenirs... je te le souhaite ! Merci pour tes bons mots ! ^_^

  5. Juliette dit :

    FUCK ME!!!!
    Après mes premiers mois au Québec, c’est l’envie de découvrir cette nature infinie qui m’a fait rester 1 an, puis 2 :)
    Maintenant que je suis de retour sur le vieux continent, ton article me donne une envie dingue et très sérieuse (oxymore) de visiter ces coins du Canada. Pour sûr les rocheuses on en entend parler, mais des images pareilles ça donne des ailes et ça rebat les cartes de priorités.
    Après tes reportages sur Hawaï, la barre était sacrément haute! Dur de comparer les deux mais on sent tout autant cette euphorie que peut provoquer une nature si belle et si sauvage!
    Tout est tellement beau dans ton reportage (même quand le temps n’est pas au rdv) qu’on se demande juste si tout peu être aussi bien quand ça sera notre tour d’y aller :)

  6. juliette dit :

    Waaah… c’est sublime !! Je commence à préparer notre prochain road-trip aux USA et je suis en train de me demander si je ne changerais pas mes plans….. ^^

    • Christelle dit :

      Ah mais oui change carrément !!! Les parcs nationaux Canadiens vont être gratuits d’accès en plus en 2017 ! Et puis, le dollar canadien est bien moins fort que le USD!
      Plus sérieusement, côté nature folle, c’est aussi époustouflant que la côte ouest américaine et les grands parcs… et puis le Canada, c’est tout à côté des US surtout, au pire tu fais un « p’tit crochet » pour voir ! ;-)

  7. Amélie dit :

    C’est vrai qu’on a bien souvent tendance à vouloir partir à l’autre bout du monde et délaisser un peu ce qui nous entoure. Mais le Canada, le Canada c’est tellement beau ! Vous avez bien fait de partir le découvrir davantage :)

    (je note le bon plan de la gratuité des parcs nationaux, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde :)

  8. Elise dit :

    Wow, les paysages sont vraiment magnifiques ! C’est mon rêve de visiter le Canada, surtout la région des Grands Lacs :)

    Superbes photos !

    A bientôt !

  9. Leslie dit :

    C’est d’une incroyable beauté l’ouest canadien. Je rêve d’y aller depuis plusieurs années maintenant. Tes photos sont magiques !

  10. Léonor dit :

    Wow c’est ma-gni-fi-que!! Je suis pas une grande fan de la nature à la base mais il y a nature et nature, et de la nature comme ça, j’en redemande ! Ça me donne trop envie d’y être là tout de suite. Tes photos sont superbes :). Bisous

    • Christelle dit :

      C’est simple, si tu es un.e humain.e normalement constitué.e, TU NE PEUX PAS RESTER INSENSIBLE à cette nature !!! Même sous la neige, même si il fait froid… c’est juste TROP beau. Et flabbergastant ! ;-) Merci pour tes bons mots !

  11. Margaux dit :

    Ces photos sont magnifiques !
    Je suis déjà amoureuse des beaux paysages du Canada mais avec cet article c’est sure il faut que je me prévois un petit séjour là bas!

  12. Tellement, mais tellement beau ! Juste envie de plier bagage et de partir en exploration :)

  13. Christelle dit :

    Yououh fonce !!

  14. Wahooo mais on dirait que vous y etes allé en plein mois de décembre :) Sauf qu’en hiver le lac louise vous l’aurez pas vu ainsi, vous auriez marcher dessus ! Magnifique photos en tout cas !!! Je connais très bien banff et Calgary j’habite dans la région et j’ai bien hate de découvrir ton article sur Jasper et Edmonton !
    Et felecitations pour la citoyenneté !!!! :)

    • Christelle dit :

      Merci beaucoup !! Il faisait quand même beaucoup moins froid qu’en hiver!! Et heureusement que les lacs n’étaient pour la majorité pas gelés : je rêvais tellement de voir leur belle couleur !

  15. Laure dit :

    Waouw !
    Il y a un peu plus d’an, on a fait tout l’est du Canada, avec de longs et beaux périples (j’en ai parlé il y a quelques temps sur mon blog d’ailleurs !) et on a adoré !
    Mais j’avoue que mes recherches m’avaient un peu emportée plus à l’Ouest et je rêve d’aller à Banff, Vancouvert et voir tous ces lacs.
    Ton article me donne encore plus envie de me lancer, je pense que ça sera notre prochain beau voyage !
    Merci de nous faire rêver :)

    • Christelle dit :

      Il y a tellement à découvrir… dans ce pays et partout !! C’est toujours la conclusion à laquelle j’arrive quand je voyage. Et c’est si beau de se le dire ! Je te souhaite de découvrir ça bientôt !!

  16. Célya dit :

    Bonjour!

    Savez vous si il est possible de planter la tente dans le parc de Banff? Nous comptons nous y rendre en mai ou juin!
    Mais nous esperons pouvoir camper sur place gratuitement! Merci à vous!

Laisser un commentaire

Prix saveurs du canada 2015

Meilleure publication pour un blogue culinaire en français et meilleur livre de cuisine générale pour Ensemble.

Inscrivez-vous à mon infolettre !