Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Aujourd’hui, je vous reviens avec un article qu’il me démange de ré-écrire depuis longtemps. Un article déco !!

Pour tou.tes.s celles et ceux qui veulent du miam, il y a les archives du blog ! Ça tombe bien, j’ai pas mon lunch aujourd’hui. ;-)

.

C’était les vacances de noël et j’avais pour grand plan de ne rien faire devant un écran, mais de m’activer les dix doigts autour de cette guirlande en macramé que vous voyez sur les photos. J’ai lâché des indices ici et là sur le blog ou dans mes stories instagram : OUI, le macramé est entré dans ma vie comme de la sauce sur un spaghetti (ça ne veut rien dire, on est d’accord, mais ça rime !)(+1 pour l’effort).

Enfin, ce macramé permettait de couvrir ce mur si nu au-dessus de notre tête de lit… et, comme par magie, a signé la fin du Grand Projet Déco De La Chambre… plus de deux ans après avoir emménagé, si vous avez bien suivi.

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

On l’avait décidé d’avance : la chambre serait notre dernier projet. Il y avait des choses plus pressantes à faire avant (genre avoir une table à manger, un canapé, et refaire la cuisine par exemple), et ça a traîné… un peu… un peu trop.

On a d’abord changé le lit

Il était dû comme on dit. Visite chez West Elm. Soldes. Bim, le lit était commandé. Dans mon récit de blog, ça tient en une ligne et demie, ce qui correspond à environ 3 mois de « oui mais non », « mais lui plutôt », « en bois ? En blanc ? Ou en tissus ? » dans la vraie vie. ;-)

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Puis, il y a eu les commodes

Aaah les commodes ! Un autre dossier. Pour faire court (ah ah, qui essaye-t-elle de duper ?) : même si la chambre est grande, on était limités sur la profondeur des commodes. Après avoir vendu nos anciennes commodes en VRAI bois sur Kijiji, au demeurant très solides, très pratiques mais très-brunes-très-pas-dans-notre-style (comprendre : les commodes de chez vos parents), le choix restant était : MALM de Ikéa. Oh well! 

Nonobstant (j’adore ce mot, je le dis et essaye de le ploguer à chaque fois !), on a opté pour celles à 4 tiroirs (3 MALM en enfilade) –pas celles qui montent le plus haut donc– ce qui permet de garder une belle ligne d’horizon somme toute dégagée tout le long de la chambre; ce qui n’était pas le cas avec nos commodes précédentes de hauteurs toutes différentes.

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Au bout de nos trois MALM, il restait un creux jusqu’au mur, et c’était bête de faire arrêter cette belle ligne droite ici. Alors L’Homme et son père ont pensé/ construit un « faux mini MALM » vide qui est en fait notre jetée à linge sale. On se trouvaient ben bright !! ;-) #FredOptimisateurDeLEspace #FredPassionTablettes (<–si tu lis ce billet LG, cette blague est pour toi !)

Bon j’ai pas fait de photos de l’intérieur du meuble (TSÉ !), mais en gros on l’ouvre par le dessus (les tiroirs sont un leurre !)(David Copperfield sort de cette chambre !) et un sac à linge y est attaché. C’est mon père –as de la couture !– qui l’a cousu aux bonnes dimensions pour qu’il fitte parfaitement ! Et c’est ma mère qui me l’a ramené dans ses valises en Thaïlande !!! Si ce n’est pas un effort de famille, je ne sais pas ce que c’est ! :D

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Enfin, il y a eu le cas ÉTERNEL des tables et lampes de chevet

Après avoir hésité 1000  ans avec les trop belles tables de chevet (mais trop chères)(surtout en $ CAD)(mais trop belles) de West Elm, on a finalement opté pour celles que vous voyez en photo de Structube, qui s’agençaient à la couleur du meuble devant le lit. Meuble vestige de notre ancien appartement qui est en fait une véritable table tournante/ radio mid-century qui –malheureusement !!– ne fonctionne pas  (et qui coûterait un bras à réparer, par une petite boutique perdue dans le désert du Nevada. Genre.) En attendant, on plie (ou balançons :D) le linge dessus !

Au détour d’une visite sur le site d’Urban Outffitters, je suis tombée sur ces lampes de chevet archi soldées, copycat des SchoolHouse Electric à une fraction du prix, et allez hop-ça-suffit-on-prend-ça-et-si-on-n’est-pas-contents-on-changera-plus-tard. À date, ça fait bien la job !

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Et il y a eu le macramé !

AH VOUS AVIEZ CRU QUE J’ALLAIS OUBLIER ! Alors déjà, laissez-moi vous dire que j’étais/ suis flab-beur-gas-tée par vos réactions sur mes macramés (sur insta, notamment). Comme je disais dans mon billet bilan, c’est vraiment un truc que je fais pour moi, pas rapport avec la cuisine, et je m’en fous comme de l’an 40 si ça plait ou pas. Mais de voir que vous aussi, vous aimeriez tripper macramé et faire des noeuds avec moi, je trouve ça cool. Parfois, j’ai l’impression qu’on pourraient tou.te.s être ami.e.s dans la vraie vie, danser nu.e.s autour d’un feu, et brûler de l’encens ! :p

Je me suis fait demander si j’avais suivi un tuto et la réponse est non. J’ai juste fait beaucoup d’erreurs. Et recommencé ! ;-) J’avais quand même pratiqué et réalisé trois macramés avant de m’atteler à ce plus grand projet ! Je liste le détail des cordes plus bas. Je me suis basé sur mes mes envies (une guirlande assez large pour le dessus du lit), mes images d’inspiration ici sur Pinterest ici, et les noeuds que je savais faire. Ces noeuds sont très simples (c’est la fille qui a deux mains gauches du DIY qui le dit !) : des noeuds bretzels* (square knots ou noeuds plats en bon français) et des boudins* (double half hitch knot ou noeuds demi-clef en diagonale).

Voici les vidéos Youtube avec lesquels j’ai appris à les faire et celles que je garde pour d’autres projets !

Minimalist Bedroom | www.christelleisflabbergasting.com

Do It Yourself

Enfin, il y eu le côté maths –où l’Homme m’a beaucoup aidé (merciii!)– car on sait que je suis meilleure pour écrire de longs pavés. Voici le détail des cordes :

• La corde de la guirlande sur lequel est enfilé le macramé fait 188 cm (74 po) de long, soit la largeur du lit grosso modo. Je visais une hauteur d’environ 86 cm (34 po). Le macramé contient 80 cordes (10 x 8 rangées) pliées en deux . Chaque corde fait 254 cm (100 po) de long (au départ, j’en avais de 120 po de long, mais j’ai fini à 100 po et recouper pour égaliser le tout et c’était assez !) Pour le suspendre, j’ai fait des noeuds de pendus (sympa, cette expression -_-) aux deux extrémités.

• J’ai trouvé la corde chez… Rona ! Et oui, ils ont de la corde de coton de 3 mm (1/8 po) d’épaisseur bien correcte. Elle tire un peu sur le blanc gris (versus la corde blanc crème acheté à La Bobineuse des macramés que j’avais réalisé avant), mais pour un tel projet, j’ai visé une corde plus économique ! Évidemment, à la question du vendeur : « Mais c’est pourquoi faire tout cette corde ?! », je n’ai pas résisté à répondre : « C’est pour ligoter un otage ! », et j’étais même fière (au point de le réécrire sur le blog, unh-unh)(*insérer eyeroll*) Mouahahahahahahaha

.

Voilà, je pense que je vous ai tout dit ! Je liste les autres petits trucs décos de la chambre plus bas. N’hésitez pas si vous avez des questions déco, réno ou macramééé ! LET’S TIE THE KNOT, BABY!

 


* La blogueuse culinaire ne cavale jamais loin ;-p

ps. Ce billet ne contient AUCUN lien affilié et on a TOUT acheté avec nos petits sou-sous. :)