Tarte aux pêches et muscat

Il y a quelques semaines, à l’approche du mois de septembre, de la rentrée, des photos de citrouille qui commençaient à apparaître dans mon fil instagram, et des premiers amis qui allaient aux pommes (say whaaaaaat??), mon alarme interne a sonné : l’été, ce salaud, m’avait filé entre les doigts.

C’est ça aussi de passer deux grosses semaines en Thaïlande. Et la pluie, la maudite pluie, qui s’est trop souvent invitée au mois d’août…

Je n’avais pas encore mangé de pêches. NI DE BLEUETS ! Alerte rouge au sein de ma panse gastrique.
Voyons donc ! Comment ça se peut ? Mais où file le temps ? (dans le travail et Game of Thrones, ma p’tite)

Tarte aux pêches et muscat

Dans ma « checklist d’été »*, de nombreux points demeuraient non barrés : pas de plongeon dans le lac, pas de chalet (mais du camping sous la pluie ! Joie !), ni de conserves de tomates entre amis… bouuh. Pas facile, la vie. ;-)

C’est comme ça que j’ai décidé, un jour, de faire le travail buissonnier et de préparer une tarte aux pêches. Une petite aventure en soi, puisque je m’y suis consacrée une bonne partie de l’après-midi (recette à ranger dans la catégorie « acte d’amour et de dévotion », donc)(votre ventre vous remerciera).
C’était si bon, ces dernières pointes d’été, que je me sentais obligée de partager ma recette ici, avec vous.

Tarte aux pêches et muscat

Tarte aux pêches et muscat

Et puis je ne sais trop, mais j’ai commencé à penser à des jeux de mots. Vous savez, j’adore les jeux de mots, les calembours un peu nuls, et autres blagues PÊCHES poches.

Ce qui est très surprenant – ou FLABBERGASTING, je devrais dire (AH!)–, c’est que ces derniers me sont venus en anglais. Il faut dire que les jeux mots avec PEACH et PIE sont presque infinis et vraiment truculents en anglais. Je vous invite vraiment à découvrir le billet dans sa version anglaise (je suis un peu trop fière de mon « Papa, don’t Peach » qui me colle du bon vieux Madonna des 80’s dans la tête depuis plusieurs jours).

Tarte aux pêches et muscat

Comme vous pouvez voir, je me suis quand même démenée pour trouver des équivalents français (moins bons, à mon sens… mais je suis TRÈS à l’écoute de vos jokes !). Parce que j’aime profondément la langue de Molière et de Mc Solaar (qui sème le vent, récolte le tempo, quoi !). Graphiquement, je voulais aussi explorer des trucs différents.

Au rythme où ça allait, je me disais qu’il allait être trop tard pour vous partager ma recette (je le répète : DES AMIS ÉTAIENT DÉJÀ ALLÉS AUX POMMES ! PEOPLE!). Et puis, cette semaine nous revoilà un peu en été… Les pommes, les deadlines, et l’automne peuvent bien encore patienter.
Gardons la pêche,
Et ravalons la nostalgie d’un été qui est passé trop vite.

 


* Crédit à mon amie Cécile ! :) Oui, vous savez cette checklist mentale de choses qu’on veut absolument faire l’été. On se dit que la saison est si courte qu’on tente de la maximiser au possible; ce qui nous mets un peu la pression quand même… !

 

★ D’autres recettes pour garder la pêche ! (le maudit mois de Novembre s’en vient, guys! 😱)★

Quatre-quart aux pêches et cidre de glace

Tarte feuilletée à la crème d’amande et aux pêches

Salade tiède de pêches, courgettes et fromage grillé

Pancakes pêches et myrtilles

Paletas (popsicles mexicains) à la pêche, basilic et rhum

Tarte rustique aux pêches, framboises et sirop de verveine citronnelle

 


Vous préparez mes recettes ? Montrez-les moi sur Instagram en utilisant le hashtag #Christelleisflabbergasting pour que je puisse le voir, ou épinglez-les sur Pinterest pour les préparer plus tard !