Aujourd’hui, je vais vous parler de quatre choses.

Première chose qu’on va vite évacuer et qui est dans le titre du billet du jour (ça fait déjà une semaine… mais bon) : le blog a été nominé au Grand Prix des Blogueuses ELLE France… ouhlalalala grosse surprise pour moi !!

Je me suis jurée de ne jamais faire ma « fausse blasée » en ce qui concerne le blog : alors je ne vous le cache pas, j’étais super contente ! Encore plus venant du magazine qui a le plus-traîné-chez-moi-dans-un-endroit-précis-que-rigoureusement-ma-mère-m’a-défendu-de-nommer-ici *(je vous laisse deviner lequel).

Et moi qui ne suis pas compétition pour un sou (je ne participe que très très rarement à des concours), ben cette fois-ci, j’ai quand même envie de jouer le jeu (mais sans rivalité hein, on se calme la couette) : alors votez ici pour le blog si vous voulez l’encourager et puis c’est tout !

Note : vous pouvez voter tous les jours (non c’est pas du tout demandant)
(même moi je ne voterais pas pour mon blog préféré tous les jours)(même pas ma maman qui quand je lui envoie un mail avec un lien dedans me réponds : « mais c’est où que je cliiiiique ?? »)

Deuxième chose : dernièrement, j’ai reçu beaucoup de mails très gentils, de vous, les lecteurs du blog. Très touchants pour la majorité. Vous me félicitiez pour le travail que je fais sur ce blog et les bonnes choses qui m’arrivaient. Alors tout simplement merci beaucoup ! Et surtout, gardez la pêche, car vous me la donnez aussi ! Et je sais qu’on a pas tous les jours confiance en soi, mais je voulais simplement vous dire que si tout ça m’arrivait à moi, vous aussi, si vous le voulez et si vous vous accrochez, ça peut vous arriver ! (yeah!)

Voilà, je m’arrête là car j’ai essayé d’écrire ces quelques phrases au moins 5 fois et ça sonnait toujours trop mélodrame ! ^___^

Et après ce message d’espoir, troisième chose : hé bien, les tartes aux pommes.

En fait, ça se passe presque de commentaires ! J’ai cherché à en faire de toutes formes : « à l’Américaine » (avec la pâte dessus), à la Française, en chaussons, minis… avec toujours la même recette de base ultra-simple : pâte + pommes + sucre + cannelle.

C’est ma fameuse tarte aux pommes-minute que j’ai de nombreuses fois réalisée mais que je ne fais plus depuis que je vis au Québec car : les pâtes feuilletées prêtes à l’emploi pré-étalées ET disponibles au rayon frais, ça n’existe pas ici !!! (aanhhh mais quelqu’un faites quelque chose !! Avec tous les Français qu’il y a au Québec, je suis sûre que je ne suis pas la seule à qui ça manque)(et pour en avoir parlé autour de moi : il y a des Québécoises qui ne diraient pas non ! ;-) )

Alors oui c’est une terrible confession que je vous fais là : mais voyez-vous, si je fais volontiers ma pâte à tarte la plupart du temps, il y a des fois (2% du temps) où j’aimerais juste aller au rayon frais choper une pâte feuilletée toute prête (et ne pas attendre qu’elle dégèle)**

… comme pour cette presque non-recette de tarte aux pommes-minute (qui ne serait pas si « minute » que ça sinon)
… ou pour mes quiches les soirs de flemme
… oui parfois j’ai aussi la flemme… Mais bon après cette terrible confession plus haut, je pense qu’on peut tout se dire vous et moi !

Et enfin quatrième chose : on organise un petit challenge de photographie culinaire sur Culinographie avec Parigote et Enila, ça nous a pris 40 mails Europe-East Coast à mettre en place, alors n’hésitez pas à participer, ça sera rigolo ! ;)

____________________

* Toi, le fin finaud, tu reconnaîtras la référence au grand poète.

** Pourtant, j’ai les méthodes pour « masterizzzzer la pâte feuilletée » de Fanny et celle de Mercotte pour « masterizzzzer la pâte feuilletée inversée » bookmarkées depuis au moins trois siècles… mais j’sais pas, j’fais un blocage sur la pâte feuilletée !